• Bausch Papier d\'Occlusion bleu, 16 mm Réf.BK13
Les papiers d’occlusion Bausch microminces de 40 µ sont des papiers extrêmement minces, résistants à la déchirure et enduits de couleurs liquides sur les deux faces. Ces papiers ont un comportement de marquage extrêmement précis compte tenu de la faible épaisseur du matériau. Ceci contribue ainsi à éviter des contacts erronés ou des marques de bavure. L’enduit spécial réalisé avec des couleurs liquides permet un marquage net de l’ensemble des contacts occlusaux ou interférences. Même les surfaces occlusales humectées de salive et difficiles à contrôler, comme par exemple l’or, la céramique, les surfaces métalliques polies ou les matières synthétiques, ne posent pas de problème.
L’enduit coloré spécial avec des couleurs liquides se compose de nombreuses petites microcapsules remplies de couleur. Dès la moindre pression masticatoire légère, ces capsules éclatent et délivrent leur couleur de façon très manifeste. Un marquage répété est aussi possible car la couleur se régénère.
Les papiers d’occlusion Bausch microminces conviennent particulièrement bien pour visualiser les occlusions statique et dynamique en deux couleurs. Au cours de la première étape, on contrôle les contacts centrés (occlusion statique) en rouge, au cours de la deuxième étape les contacts excentrés (occlusion dynamique) en bleu. L’ordre des couleurs peut naturellement aussi être interverti.
Les papiers d’occlusion Bausch microminces de 40 µ sont des papiers minces, résistants à la déchirure et enduits de couleurs liquides sur les deux faces. Ces papiers ont un comportement de marquage extrêmement précis en raison de la faible épaisseur du matériau. Les contacts erronés et les marques de bavure sont ainsi évités. Ces papiers sont aussi disponibles en forme de fer à cheval. Le papier prédécoupé s’applique facilement sans pinces ni fourchette d’occlusion. Tous les papiers en fer à cheval sont livrés dans des distributeurs en plastique permettant de les prélever facilement d’une main.
Le praticien peut reconnaître immédiatement quel est le côté occlusal préféré. Un marquage régulier de tous les contacts est particulièrement recommandé lorsque l’on contrôle l’occlusion en présence de prothèses totales qui se basent essentiellement sur le concept d’une occlusion bilatérale balancée.
Un marquage uniforme de la totalité de l’arc dentaire est indispensable lors de l’ajustement d’accessoires occlusaux (gouttières occlusales). Les papiers en fer à cheval Bausch sont ici d’une grande aide, surtout lors du contrôle des contacts sur des surfaces en matière synthétique humectées de salive.
BAUSCH
11396
Non

Les clients ont également acheté:

Medicom Premier Earloop masques blancs 3-lagig bulk 50pce. *qté commandée sans engagement


Silane Recharge 2 Seringues, Réf.UP0410


Mini Tork Plus rouleau 11Ro 101221


Medicom serviettes Tissue/PE bleu foncé 500pièces


Articles similaires: